La belle et le bête

et leur quart de douzaine d'enfants. Le tout sans fromage

Recyclez-vous?

Posted by Drew sur 22 août, 2007

À Montréal, les citoyens sont tenus de recycler. Le saviez-vous? Obligatoire. Sous peine d’amende. Si, si. Il y a même des inspecteurs payés pour fouiller dans vos poubelles afin d’y traquer la matière recyclable illégalement balancée aux vidanges.

Mais les entreprises, elles? Pas obligées, les entreprises. Ni les restos, ni les usines, ni les dépanneurs, ni les épiceries.Il y a à Montréal des enquêteurs qui peuvent fouiller dans les vidanges des citoyens. Et s’ils trouvent, disons, une pinte de lait dans un sac m’appartenant, c’est un ticket, automatiquement.Mais le Starbucks du coin? Le Starbucks du coin n’est pas tenu de recycler. Le Starbucks, ou le Couche-Tard, ou le Métro, ou le Wal-Mart, ne sont pas obligés.

C’est pourquoi je recycle mollement. Parce que ça ne sert à rien.Ah, comment? Faut sauver la planète? Merci de me chanter le gospel de l’environnement! Parce que le discours des écologistes, quand on parle de recyclage, c’est ça: de la religion. Tout est là, dans le discours, la culpabilité en bonus…Car l’important, c’est d’avoir le sentiment de faire quelque chose. De sauver la planète. Qu’importe si, pendant que je «sauve» une ca-canne de Coca-Cola, Wal-Mart jette en une semaine plus de carton que je n’en jetterai en une vie.

J’ai un bac vert, moi, Monsieur! Je sauve la planète, une bouteille de ketchup à la fois!L’État a mis sur pied une créature, Recyc-Québec, pour promouvoir le recyclage. Pour évangéliser, si j’ose dire. Recyc-Québec est derrière toutes ces pubs vantant les mérites du recyclage en nos terres.Genre: cette bouteille de deux litres de Sprite? Eh bien ça devient un chandail en polar, Bon-Citoyen-Recycleur! Mais l’action de Recyc-Québec est à l’image même de tout le discours sur le recyclage. On culpabilise le citoyen, mais on «sensibilise» le citoyen «corporatif».Un exemple, ok? La Société des alcools du Québec. La SAQ, c’est 147 millions de bouteilles d’alcool par année…

Mais avant d’aller plus loin à propos de la SAQ, parlons de consigne. La consigne, c’est ce qui fait que vous ramenez vos bouteilles vides à l’épicerie, au dépanneur. Parce qu’on vous remet quelques sous quand vous les rapportez. Ces bouteilles sont ensuite recyclées. Vous avez, j’en suis certain, le sentiment de sauver la planète, cinq cennes à la fois…Retour à la SAQ et ses 147 millions de bouteilles vendues. Il n’y a pas de consigne sur les bouteilles vendues par la SAQ.Dans un monde idéal, les 147 millions de bouteilles achetées à la SAQ seraient déposées dans les bacs verts par les Bons-Citoyens-Recycleurs. Mais c’est pas un monde idéal.C’est donc 110 millions de bouteilles de la SAQ qu’on sacre aux déchets, selon une étude de Recyc-Québec découverte par La Presse, en février.Pourtant, dans les provinces canadiennes où les bouteilles d’alcool sont consignées, on en récupère 80%. Logiquement, la SAQ devrait donc imposer la consigne: ça marche! Ça réduit dramatiquement le nombre de bouteilles qui vont mourir dans les centres d’enfouissement. À la fin, c’est bon pour l’environnement.

Mais, ô surprise, la SAQ, société d’État, n’est pas obligée de consigner ses bouteilles! Même si Recyc-Québec croit qu’il le faudrait bien.Parce que la consigne, c’est compliqué. Ça coûte cher. Pas de consigne pour la SAQ: quand on remet 667 M$ à l’État, l’État nous crisse la paix…Ceci étant dit, le recyclage est un puissant symbole des relations entre l’État et le citoyen, remarquez. De nos jours, on écœure le citoyen. Car c’est facile.Vous devez 1000$ à Revenu Canada? Payez, et vite. Sinon le fisc va saisir votre salaire.Mais si votre compagnie a l’intelligence de s’incorporer aux Bahamas, vous ne paierez pas d’impôt. Bonjour, Paul Martin! Bonjour, les banques!

Je suis citoyen. Je n’ai pas de lobby. Contrairement au citoyen dit corporatif.C’est pourquoi je recycle mollement. Parce que partout le citoyen que je suis se fait prendre pour un tata. Mais dans ma cuisine, j’aimerais bien qu’on me foute la paix.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :