La belle et le bête

et leur quart de douzaine d'enfants. Le tout sans fromage

Une p’tite vite

Posted by Drew sur 21 novembre, 2007

UNE BLONDE AU VOLANT

 Un camionneur de la voirie de Charlemagne s’arrête à un feu rouge, une blonde le rattrape.
 
Elle sort de son auto en courant vers le camion et frappe sur la porte.
 
Le camionneur descend sa vitre et elle lui dit :
 
« Bonjour, mon nom est Lyne et je veux vous dire que vous perdez votre cargaison. »
 Le camionneur l’ignore et continue sa route.
Encore une fois. Elle descend en courant de son auto et court au camion.
 
Elle frappe sur la porte. Le camionneur redescend encore une fois sa vitre.
 
Elle lui dit comme si elle ne lui avait jamais parlé:
« Bonjour, je suis Lyne et je veux vous dire que vous perdez votre cargaison. »
 
Branlant la tête, le camionneur l’ignore encore une fois et continue sa route.

Au feu rouge suivant, il s’arrête mais cette fois-ci il se dépêche, sort de son camion et court à l’auto de la blonde.
 
Il frappe sur sa vitre . La blonde descend la vitre et il lui dit, exaspéré :
 
‘Bonjour, je suis Martin, c’est l’hiver au Québec et je conduis un
CAMION DE SEL, tabarnac!’

C’est de circonstances non? Bonne première VRAIE tempête 😉

Mots clés Technorati : ,,,,,

Publicités

Une Réponse to “Une p’tite vite”

  1. Jacynthe said

    Je suis correcte pas encore assez blonde .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :