La belle et le bête

et leur quart de douzaine d'enfants. Le tout sans fromage

retour sur les retrouvailles

Posted by Jacynthe sur 14 mars, 2008

L’autre jour j’avais parlé des retrouvailles avec la gang du secondaire. Et bien je voulais expliquer quelques petites choses.  Quand j’étais au secondaire, ma dernière année n n’a pas été le bonheur total comme la majorité des gens quand c’est notre dernière année. Moi j’ai dû m’absenter de l’école à 2 reprises  pour deux opérations. L’une était pour mon appendice aigue et l’autre pour mes dents. Alors, j’ai manqué beaucoup de jours d’école et comme je suis que dans la moyenne  avec mes notes je ne pouvais me permettre de manquer de cours. Si je manque un cours c’est comme si je manquais un mois d’école alors imaginée lorsque que je me suis fait opéré combien j’ai manqué.  Alors, j’ai dû recommencer mon 5e secondaire  et mon orgueil en a pris un coup. 

Bref, ma supposée dernière année j’aurais voulu faire partie du comité de l’album souvenir pour pas que ça soit les même qui s’y retrouvent. Mais personne n’a tenu compte de mon état et ont tout fait durant mon absence alors je n’ai pas été dans le comité. 

Maintenant ils sont en train de préparer les retrouvailles puis ils ont trouvé la date le lieu et bla-bla. Je n’ai pas voulu cette fois faire partie  de rien dans cette démarche. Par contre, il y à peine 2 ans je voulais. Bon ce que je veux dire arrive. 

J’aurais bien aimé y aller pour revoir quelque personne (minorité, car les autres je m en fou). Il a encore la même petite gang qui s’occupait du comité d’album qui s’occupe des retrouvailles alors imaginées. Ils nous proposent des choses, mais ils ne sont pas tout à fait ouverts.  Car pour eux  tout est déjà décidé. Nous qui avons des familles eux ils s’en fou. On a juste à les faire garder. Je suis d’accord dans un sens que ce n’est pas la place des enfants. Par contre, me faire dire ce que je dois faire par des gens qui n’ont pas d’enfants m’insulte. Puis je lis sur le site ou ils ont fait le groupe et la seule chose qui a l’air le plus important c’est la maudite boisson. Ils veulent faire un bar et les autres parlent qu’ils veulent amener leurs boissons. Pourquoi la boisson est si importante à leurs yeux?  

J’ai reçu un courrier me disant la description de la place et quelque truc. Ils marquent les enfants ne sont pas accepter, car il va avoir un bar. Pourtant quand nous allons dans une salle pour un mariage il a un bar pis l’a des enfants je n’ai pas vue le problème pourquoi la il a un problème. Mais bon chacun c’est règlement. 

J’aimerais bien y aller, car je m’ennuie de certaines personnes que je n’ai pas revues souvent après, mais que oui on se donne des nouvelles au téléphone. Alors la je suis très pensive je veux y aller, mais dans l’autre sens je me dis que je devrais tenir mon bout et dire non, car je suis tannée de me faire dire quoi faire. Oui mon chum resterait avec notre fille, car je ne veux pas qu’il vienne s’emmerder à une place comme celle-ci avec des gens qu’il ne connait pas et qu’on risque de ne jamais revoir. Je ne l’obligerai jamais à me suivre dans ce genre d’endroit. 

Alors quand j’aurai pris ma décision je vous en redonne des nouvelles.         

Publicités

6 Réponses to “retour sur les retrouvailles”

  1. Armand said

    Chère Jacynthe,
    A la fin de mes études, j’ai décidé de rompre les ponts.
    J’ai tenu parole et les invitations aux fêtes se sont progressivement espacées…
    J’ai fait la même chose quand j’ai pris ma pension.
    C’est une des raisons pour lesquelles je garde l’anonymat sur les blogs…
    Mais il y d’autres motifs car je suis d’un caractère assez « secret ».
    Amitiés
    P.S. Je n’aime ni les beuveries ni les « ressassages » de souvenirs idiots.

  2. lafelee said

    Jacynthe, le trip d’organiser un évènement, trop souvent, c’est de le faire à SON gout, sans penser aux invités. Il arrive parfois que les organisateurs ORGANISENT pour les autres…. mais on ne retrouve pas ça chez les gens qui n’aiment pas les enfants. Ouin parce que là c’est clair, si tu dis que les enfants ne sont pas les bienvenus alors que dans un mariage avec de l’alcool y a pas de probleme à ammener les enfants, c’est donc que les organisateurs se sont dit que d’entendre pleurer les bébés ça les feraient chier. Ils organisent pour eux. 🙂

  3. Drew said

    Armand, superbe mentalité! Two thumbs up 😉

    La Fêlée, dans leur faces de face 😆 Two thumb up toi aussi 😉

    Pour ma part, la Reine, tu crois vraiment que je me serais pointé là 😆

  4. jacynthe said

    Non je sais mais jamais je ne t obligerais a faire quelque chose comme ca pareil.

  5. Malika said

    Je me sens contraireuse…

    Ce qui est plaisant, dans les retrouvailles, ben c’est de se retrouver pour revivre le trip du secondaire.

    Au secondaire, vous n’aviez pas d’enfant.
    Au secondaire, la chose la plus importante, c’était l’alcool.

    Moi, je peux comprendre que ça dérange, les enfants. Difficile de se saouler la gueule et de parler de nos trips du secondaire (et du CEGEP, et de l’Université, et de la vie de tous les jours)quand t’as des enfants qui te tournent dans les pattes. En plus, si on veut te garder plus longtemps, c’est plus facile de te convaincre si t’as pas tes enfants avec toi.

    En tant que fille qui a 2 fausses couches à son actif pis qui doit gober, à 31 ans, que ses chances d’avoir un jour des enfants sont presque nulles… M’as te dire franchement que d’aller dans ces réunions-là où t’as la gang de mamans-heureuses qui placottent de leurs grossesses, de leurs dilatations, de la première diarrhée du plus vieux pis de la consistance de la morve du petit dernier qui est en train de faire une broncho-machin… Ben ça fend déjà assez le coeur de même sans avoir les rejetons dans la face en plus.

    Suis désolée d’être bête, mais je trouve ça aussi pire quelqu’un qui tient à emmener ses enfants partout que ceux qui ne veulent rien savoir que les autres emmènent leurs enfants. Tenir compte des réalités familiales (ou non-familiales!) des autres, ça va dans les deux sens.

  6. jacynthe said

    @ Malika oui je comprends ton point de vue. Je n ai pas la meme opinion mais je comprends.

    Moi se que je n ai pas aimé quand je leur ai parler c est me faire obliger de garder ma puce. Je sais pas si tu a lu mes autres post mais je ne suis pas capable. Depuis plus d un mois que j’essaie de me minder pour la faire garder pas par des inconnus par mes parents et j’ai un sentiment qui me dit que je suis pas prete.

    De plus Le fait c est que j’ai proposé des choses et je me fait viré de bord alors j ai trouvé plate aussi. Plusieur personne avait parler d’activité et de faire cela dehors mais encore la y en a qui ne veulent pas.

    Pis pour moi l’alcool n est pas quelque chose de nécéssaire. La pas a cause que j’allaite car je commence le sevrage dans meme pas un mois puis la réunion est en juin. Mais pourquoi toujours la nécéssité de l’alcool.

    Oui je te comprends tres bien et peut etre que je dirais la meme chose si je n avais pas d’enfant meme tres probables.

    Mais je me dis aussi que si les retrouvailles c’st pour se retrouver pourquoi les conjoints que nous connaissons pas viennent s ’emmerder la. Si on veux réunir on devrait tout simplement etre juste notre gang pas d’enfants pas de conjoint.

    Mais bon c’est la vie.

    Merci de ton opinion j’apprécie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :