La belle et le bête

et leur quart de douzaine d'enfants. Le tout sans fromage

Juste pour ma soeur

Posted by Drew sur 22 mars, 2008

Ma soeur

Premièrement je veux t’exprimer combien je suis fier de toi. Fier de ton évolution et de ta démarche que t’as toi même entreprise.

Saches aussi que j’ai mes craintes et mes peurs. Faut que tu comprennes que c’est tout à fait normal. Ça été un choc que d’apprendre que tu passais un moment difficile tu sais. J’ai toujous fait le nécessaire pour être là quand t’en avais besoin. Toujours fait en sorte que tout se passe bien et surtout de veiller sur toi.

Des fois, à regarder la brindille dans l’oeil d’un autre, on oublie souvent la poutre qui est dans le notre. Et non je ne m’en veux pas, je comprends que t’avais tes trucs à toi autant que j’avais les miens. Je comprends surtout que je t’ai fait sensiblement la même histoire tu sais 😉 Sauf que mon histoire t’en est aucunement au courant. Mais ça, encore là c’est pas important.

Ce qui est important c’est que je t’aime et que ceux qui sont à tes côtés, je parle ici des vrais, eux aussi t’aiment. Pas ceux que tu croyais tes amis, ceux que tu voyais comme nuisances. Des casseux de party. Des empêcheux de tourner en rond. Je crois que dans ceux-là, j’ai le tour du chapeau à moi seul 🙂 Et je suis pas le seul non plus, j’ai pas tout le mérite quand même!

Dans tout ce bonheur de t’avoir enfin retrouvé y’a la crainte aussi. Pas celle de te voir retomber, pas celle de te voir te repêter la gueule ni celle de te voir déconner. La crainte de te voir désillusionnée, la crainte que tout ce que tu fais comme effort t’arrives à la figure comme une brume par temps chaud. Oui elle fait du bien mais oui elle s’évapore vite!

Je comprends que t’es dans un High présentement et t’as raison de l’être tu sais! Chaque fois (toujours) quand tu me jases sur Messenger t’ouvres ta Webcam vrai? Et bien à chaque fois tu m’en vois ému. Ému pour deux raisons. Ému de te voir te responsabiliser de la sorte et par toi même. Ému de voir à quel point t’es fière de ta filleule.

Je te dis pas que j’ai pas repensé à tout ça. Tous les engagements, tous les questionnements s’en était un calvaire! Ça c’était de mon coté. Du tiens, sans même que tu le saches, c’était surement pire.

J’étale de long en large, je divague à gauche et à droite. J’essaie d’éviter la voie du grand frère je crois. Mais apprends, t’es pas en meeting pour rien tu sais. Et oui ça peut te sembler constructif mais à force de monter, la chute se fait plus grande tu sais?

Y’a mon ami l’Alcolo, je lui parles de toi. Le type s’y connait en la matière. Il m’a parlé tantôt d’un Pink Cloud. Sûrement qu’ils t’en ont parlé je sais pas. J’y connais rien. Toi et l’Alcolo vous vous êtes ouvert l’instant d’une pêche en même temps l’un et l’autre.

Si jamais ils t’ont pas parlé du Pink Cloud, faut que tu comprennes que c’est un peu l’état d’esprit que tu as présentement. Tu flottes, tu es bien, tu te rends compte de tout l’amour qui t’entoure. Tu t’éveilles à certaines réalitées. Mais le vieux sage a dit: « tention à la marche en descendant! »

Tout bonnement, comme ça. Les marches montent et descendent ma soeur.

J’aimerais juste un peu que pour une fois, si tu vois qu’au lieu de monter tu descends, que tu me le fasses savoir 😉

S’il te plait

Je t’aime

Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :