La belle et le bête

et leur quart de douzaine d'enfants. Le tout sans fromage

On va l’appeller la fonceuse

Posted by Drew sur 5 mai, 2008

Depuis peu, je la vois dans les minutes de ma journée. Elle se démarque des autres la fonceuse vous savez. Avec son air fonceur prête à vous défoncer les barrières de la vie à grands coups de vent de caractère. Pas qu’il est mauvais, il est fort.

La fonceuse a compris qu’avec les maigres quatre pieds et demi de hauteur que la nature a réussi à lui trouver dans le fond d’une boite, il lui fallait se faire une place digne d’elle dans ce monde qui se targue de ne pas juger son prochain.

La fonceuse est déterminée, il le faut bien. Sinon mon titre aurait été mal choisi. Que voulez-vous, les mots sont comme des enfants mal élevés, faut réussir à les placer en fonction de ce que l’on veut écrire.

Juste de la voir, ça fait ma journée. Avec son sourire et son regard pétillant, qui montre bien à quel point elle goûte à la vie. Ce même regard que les combattants devaient avoir quand ils n’étaient pas sur le chantier de bataille. Celui où on peut se dire qu’enfin, on peut remercier le ciel d’être vivant.

J’ai croisé la fonceuse aujourd’hui, en catimini en fait. Elle était là, assise sur un banc à regarder le plancher. Ils disent qu’il ne faut pas réveiller les somnambules, j’ai décidé d’appliquer cette mentalité pour elle. Faut pas déranger les celles qui se perdent le regard entre deux ligne de coulis d’époxy.

Plus tard, un peu avant de quitter, je l’ai revue. Le vent frais de mai m’a glissé mot qu’elle me cherchait. Ça a ça de beau un ivrogne, ça vous écoute les mots du corps et de la tête en comprenant plus souvent qu’autrement.

La mine piteuse, déconfite, le teint blême d’une blancheur qui aurait fait jalouser toutes ces citadines du 18ième siècle. Je lui ai demandé ce qui n’allait pas, elle m’annonce que son père a rendu l’âme dans le courant de ce week-end pluvieux, triste à en mourrir. Pas qu’il était triste, il a juste profité de l’expression pour se laisser partir.

Je l’ai prise dans mes bras, sans pousser mots autres que mes sympathies les plus sincères et j’ai laissé mon âme s’abreuver de ses larmes pour tenter, de façon impuissante, de lui amoindrir la peine de perdre cet être si important pour elle.

J’suis jamais bien loin pour toi Josianne, reposes-toi😉 xoxoxo

18 Réponses to “On va l’appeller la fonceuse”

  1. Jenfi said

    tres beau billet, ça me rappelle quelqu’un…

  2. Yano said

    Belle job!

  3. Mandoline said

    Jenfi se fait de la pub en terme de pic juste là à côté…😛

    Bravo m’sieur… C est une tag ca… Un hommage en quelque sorte, voir la facon dont vous menez votre texte… Alcolo a ce talent comme pas un pour nous faire imager des scénarios pas possible… Je pense aux gens qu’ils cotoient et je leur souhaite du mieux sans même les connaitre… Avec tous ceux près de moi pour qui je m en fais déjà… Avouez que c’est parce qu’il a le talent…😉

    Petit train va loin, vous avez bien saisi la facon de faire du maitre🙂

  4. mercredie said

    Quel beau témoignage à son intention… Je crois qu’elle serait touchée de te lire et de sentir toute la sympathie que tu lui portes…

  5. Tu écris vraiment bien! Une belle découverte… Je reviendrai souvent.

  6. Drew said

    En Saignant, saches que je n’écris pas de la sorte. Je veux pas te leurrer mais ce billet a été fait « à la manière de » la plume qui m’a inspiré était celle de ce type. Il te faut la découvrir si c’est pas déjà fait😉 http://exivrogne.com/blog/ Tu es tout de même la bienvenue par ici. 24h/24h

    Mercredie, tu m’as donné une idée, je te reviens avec ça demain promis!

    Mandoline, Jenfi se faisait pas aller la pub à fond de train par ici, il se rattrapait dans ses lectures étant donné son p’tit voyage à Paris. Faut surtout pas lui en vouloir au contraire😉 J’ai rien saisi de la façon du maître non plus. Me suis juste mis dans la peau d’un bon ami à moi.

    Yano, venant de toi ayant si justement personnifié « The Mean » je suis gêné! T’as pas reçu de colis toi aujourd’hui???

    Jenfi, t’es sérieux toi là?😛

  7. Yano said

    Non, mais j’ai reçu un papier me disant de passer au bureau de poste (c’est un gros parfum?!!?) demain.

    J’ai hâte!

  8. sylvain said

    Ben cute…

  9. Drew said

    Yano, tu m’en donneras des nouvelles!

    Sylvain, toi faut que je te l’envoies aussi ou on s’en tiens au plan initial de grillades?😀 Pour ton commentaire, short and sweet, elle va apprécier😉

  10. la véro said

    Très joli billet… à la « manière de » comme tu dis… mais moi je trouve que tu y a mis ta touche personnelle en plus. Ce qui fait un très beau mélange. Vos deux personnalités se complètent très bien.
    Bon courage à cette fonceuse que tu as su si bien nous décrire… je suis sûre que si elle te lit, elle sera très émue.
    Affectueusement….

  11. Armand said

    Cher Drew,
    « Schijn bedriegt » (Les apparences sont trompeuses): proverbe flamand… valable jusqu’au Canada!😦
    Amitiés

  12. Drew said

    La Véro, comme je disais, j’avais pas trop le choix d’y mettre ma touche personnelle… T’as vu à quelle pointure de blogueur je me mesurais?😛

    Armand, c’est quoi cette face triste?

  13. Intellex said

    Hey bin moi je trouve que la barre a été atteinte vachement bien ! Quand on aime avec les mots, il n’en ressort que l’inévitable possession d’une connaissance intrinsèque entre eux et les idées qui se baladent.
    (Même tes mots-clés sont à la manière de… hihi !Génial !)

  14. Moonlady said

    Superbe ton texte, même s’il est « copié » sur le style de ..😉

  15. lusciousloba said

    Ouf! Fort bien tourné cher! Je te savais la plume aiguisée, et tu viens de me le confirmer. En plus c’est un bel hommage à ce m’sieur ton ami. Bravo!

  16. Karla said

    Quel beau texte. J’adore ton billet a la maniere de ! Je trouve que tu as bien relever le défi!!!

  17. Drew said

    Karla, tout d’abord bienvenue dans le Lounge, ton petit habit rose te vas à merveille🙂 Secundo, merci mais j’arrive bien loin de la cheville tu sais😉

    La Louve, rien d’aiguisé tu sais😉 J’suis comme un pousse-mine!

    Moonlady, ça en était justement le but et aussi de laisser une pensée pour cette jeune fille.

    Intellex, Merci, venant de toi c’est un honneur

  18. […] 11 novembre, 2008 Je vous ai entretenu y’a déjà un peu plus d’une demie année de La Fonceuse. (Parenthèse) Si vous n’avez pas lu ce billet, je vous invite à vous y rendre question de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :