La belle et le bête

et leur quart de douzaine d'enfants. Le tout sans fromage

Contradiction sur fond environnemental

Posted by Drew sur 16 mai, 2008

Y’a déjà une lune, j’ai eu la visite d’un type de chez Greenpeace qui est venu chez moi. Fait changement des témoins de Jéhovah et je l’ai fait entrer avec l’idée en tête d’y adhérer

Quelques Blabla plus tard, j’étais membre de Greenpeace.

Woo-hooooooo

C’était sans compter le refus de prendre l’abonnement sur papier de la propagande revue mensuelle sur papier et tout et tout.

La reine m’apporte une jolie carte postale avec un arbre de je ne sais trop où. J’vois le logo… Je flippe!

Greenpeace ou plutôt le type qui est débarqué chez moi qui me remercie de l’accueil…

Sur du colisse de carton…

Au moins j’vais le mettre dans le recyclage mais c’est indiqué à aucun endroit que le carton provient de fibres recyclées.

J’aurais dû adopter une baleine sti!

Publicités

10 Réponses to “Contradiction sur fond environnemental”

  1. jacynthe said

    tu m as déja adopter c est déja fait. Je ne ressemble juste pas a cette photo:D

  2. bleuecobalt said

    Save water drink beer, qui disait…

  3. Yano said

    Et ça, c’est sans compter l’essence dépensée pour amener cette superbe image (….) jusqu’à toi 😉

  4. mandoline said

    MOuahahaha! Moi j’ai le tout, mais via le net… J’avoue que les envois postaux…c’est pas fort… 😉

  5. Eh j’te dis, pas de logique ces gens là…. déplorable!

  6. Drew said

    La Reine, «Objects in the mirror are closer than they appear»

    BleueCobalt, Drink water fart steam que j’dis

    Yano, pis l’encre, pis le timbre pis arghhhhhhhh osti j’vais canceller tout ça tiens!

    Mandoline, j’ai demandé à ce que tout mes envois soient fait par courriel… Toujours rien reçu…

    Mon p’tit Toi, logique… euh… de kessé qu’ils doivent se demander en ce moment même 😉

  7. Armand said

    Cher Drew,
    Ce que je n’apprécie pas chez les écologistes (Terme générique dont Greenpeace est un cas particulier, d’après moi), c’est que pour imposer leurs idées (avoir des idées et les défendre est évidemment légitime) que je ne partage pas, ils détruisent des champs de maïs transgéniques autorisés (alors qu’ils refuseraient qu’on brûle leurs rosiers dans leur jardin), qu’ils empêchent des trains de rouler pour transporter des déchets nucléaires (alors qu’ils porteraient plainte si leurs détracteurs crevaient les pneus de leurs bagnoles polluantes)…
    Est-ce ça la démocratie?
    Autrefois, en mai 1968 (l’avantage d’être vieux), le slogan des jeunes de l’époque était « il est interdit d’interdire ».
    Maintenant, certains veulent imposer des biocarburants qui font mourir de faim des millions d’africains et exploser les prix alimentaires (ce qu’on brûle dans les autos ne peut pas être mangé), taxer ceux qui ne veulent par de bouteilles consignées et préfèrent les « tetrabricks » biodégradables…
    Tu es bien bon de les comparer aux disciples de Jéhovah.
    Amitiés
    P.S. Sur son blog, une amie, « universitaire-caissière de supermarché » parlait (coïncidence) du commerce équitable… Je lui ai dit que payer un africain 2 dollars par jour au lieu d’un est un mieux, mais n’est toujours pas « équitable ».
    http://caissierenofutur.over-blog.com/

  8. la véro said

    Oh mais je vois que tu as retenu que j’allais à la piscine ce matin, toi???? (mais non, y a que entre deux portières de voiture ou dans un champ d’orties près d’une aire d’autoroute que j’ai la lune à l’air, voyons!!!… quoique, quand mon maillot se tire lors d’un plongeon, j’ai connu ce cas de figure :-)… j’sais pas pourquoi je te dis ça, je sais pas plonger, je fais que des plats!!!

  9. Drew said

    Armand, merci pour le lien. Elle a l’air populaire cette caissière! Ce que je déplore dans tout ça, groupe écolos ou pro-équité se retrouvent trop souvent sans moyens efficaces de lutter contre les systèmes corrumpus qui ont semé les fondations de la pauvreté, du cheap labor et de la déforestation. Trop de gens abandonnent la lutte à force de voir tout ces coups d’épées qui fendent l’air…

    La Véro LOLLLL Bonne baignade alors 😉

  10. Jenfi said

    ouais, c’est vrai qu’on est peu de chose pour pouvoir agir, et pour qu’on vienne nous casser les gonfles avec des pétitions et des cotisations pour sauver la planète (et accessoirement les baleines, mais là l’espèce n’est pas menacée: j’en ai encore vu ce matin à la piscine, mouarf !)… L’environnement, c’est la nouvelle morale: si tu ne respectes pas, ouh, que tu n’es pas gentil ! Et c’est comme ça, qu’on paye… par exemple, nous trions de plus en plus nos déchets nous-même et les taxes sont de plus inmportantes: il y a même la menace d’amendes si on dépasse le quota, non mais… et surtout, on nous donne mauvaise conscience si on le fait pas… enfin, de toute façon depuis le « grenelle de l’environnement », on est au moins aussuré d’une chose: l’écologie c’est le nouvel eldorado économique… et là, ch’uis tout à coup moins sûr que ça nous soit si bénéfique, cet amour de la nature…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :