La belle et le bête

et leur quart de douzaine d'enfants. Le tout sans fromage

Le paradis sur fond de tomber sur le cul

Posted by Drew sur 24 août, 2008

Bon, le deuxième mariage est passé et la Reine ne m’a toujours pas demandé en mariage… OUF!!!

Mais c’est pas du mariage en tant que tel que je veux vous écrire mais plutôt de la place où nous avons passé ce si beau week-end.

J’ignore si vous connaissez le village de Leclercville dans le comté de Lotbinière, si non, je vous conseille fortement d’aller y faire un tour. L’endroit est pittoresque, les paysages sont à couper le souffle et les gens sont tellement chaleureux!

Voici un peu de quoi a l’air la place:

Mon parrain y tiens un magasin général par là. Un vrai, comme dans le bon vieux temps où les clients peuvent acheter tout pour déjeuner ou sinon tout pour se bâtir une maison. Le magasin à l’origine a débuté dans la petite maison rouge que vous voyez sur la photo en haut. Celle dans le coin gauche droit (Merci Marcoux) en bas tout juste au dessus de la date 😉

Mais quelle vue non!!! Juste derrière moi, y’avait ça:

C’est la toute dernière acquisition de mon parrain, un  manoir situé tout en haut du village. Une aubaine qu’il a eue considérant que le manoir vaut très cher. Je vous fait faire une courte visite guidée de l’intérieur:

Pour débuter, voici la salle à manger. Ce qui m’a vraiment impressionné, c’est que tout est en bois à l’intérieur. Quand je dis tout… c’est vraiment TOUT. Les murs, les planchers et les plafonds. Aucun Gyproc, aucun plâtre. Tout un cachet que ça apporte!

En plus, il avait le tout meublé. Bon, c’est certain qu’il y a du ménage à faire là-dedans. Des Kétaineries en masse mais bon. À bride donnée on regarde pas le cheval hein!

Parlant de meublé…

Devriez entendre le son de l’horloge! Une mélodie qui se fait retontir aux quarts d’heures… J’en ai encore des frissons!

Je vous ai sûrement dit que tout était en bois?

Couloir menant d’une chambre à une autre au deuxième, prise à partir du boudoir juste avant.

Et qui dit grosse cabane dit gros terrain… Honnêtement je ne croyais pas que ça existait si gros…

Bon, ok c’est un champ que vous voyez… Mais quand je dis gros, je parle de GROS! 6 millions de pieds carrés. La forêt que vous voyez derrière, c’est encore 4 fois plus long que la distance entre d’où j’ai pris la photo et la fin du dit champ.

Voilà tout, faut maintenant que je me relève parce que tomber sur le cul de la sorte… Ça arrive pas souvent!

Publicités

11 Réponses to “Le paradis sur fond de tomber sur le cul”

  1. mandoline said

    Magnifique tout en bois, je suis une vraie mordue!

    Super terrain pour jouer au cerf volant, mais j’ voudrais pas être celle qui doit se tapper la tonte du gazon, oh ca non! 🙂

  2. Drew said

    Mandoline, il loue le terrain à quelqu’un qui coupe le foin 😉 Juste le champ par contre

  3. Yano said

    À peine mieux que notre palace (tout est une question d’auto-conviction, mon Drew) 😉

    C’est de la cabane!

    Le petit marié qui essaie de monter, il va faire le saut quand il va voir qu’il vient de mettre le pied sur de la crème au beurre.

  4. sylvain said

    C’est ben beau cette maison-là! Hey, il doit bien y avoir un fantôme ou deux dans cette maison?

    Pis j’ai une question! Quand tu dis « Celle dans le coin gauche en bas tout juste au dessus de la date. » Est-ce moi qui doit reviser ma droite et ma gauche ou je regarde pas pantoute la bonne photo? 😉

  5. Drew said

    Marcoux, bon… fais deux fois que je me fourre avec la droite et la gauche. La première étant chez Yano. Pis là, je me rends vraiment compte qu’il est grand temps que je cesse d’écrire mes billets en regardant mon écran dans le mirroir 😉

  6. Exivrogne said

    Bon… je peux-tu avoir ses retailles de bois pour mon chalet?

  7. Armand said

    Cher Drew,
    Aux USA, il y a aussi quelqu’un qui possède un nombre indéterminé (il ne sais même pas combien) de résidences.
    Et, en plus, il a postulé pour un emploi très bien rémunéré…
    Certains vilains jaloux se montrent acerbes… 😉 😉
    Je crois que votre reine n’est pas à plaindre non plus!

  8. Drew said

    Armand, trop occupé à compter les frites qu’il met dans les sacs! 😉

    Ex, du bois mezzant qu’il en reste! Même le poêle à bois 😛

  9. Charles said

    Méchante surprise de faire une recherche sur l’histoire de Leclercville et de voir mon gateau de mariage sur Google !!!!! Je ne t’avais pas reconnu jusqu’à ce que tu parle de ton parrain Drew !!!! On ce voit cet été ? Take care !!!

  10. Yano said

    Ahhhhh… les zinternets! 😉

  11. Drew said

    Charlot, c’est dans le très possible qu’on aille faire un tour dans ton coin de pays cet été. On verra quelle logistique adopter avec les kids. Pis après on l’appliquera pour notre visite chez le Yano

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :