La belle et le bête

et leur quart de douzaine d'enfants. Le tout sans fromage

Job de cul

Posted by Drew sur 17 juin, 2009

jobOn a tous déjà eu une job vraiment poche. Moi c’était dans un club vidéo, de nuit.

J’ai rencontré tout le gratin de la faune nocturne qu’une ville comme Montréal peut offrir.

Spécialement la clientèle qui se dirige tout droit derrière les portes grinçantes.

Les comiques aussi qui, pour pouvoir se payer un fix seraient prêts à vendre leur mère. 

De ce job je note deux points saillants

1- Le type qui se tapait des lignes de coke sur une pochette de film porno. Il semblait oublier à tout coup que je l’observais via les caméras.

2- La lourde tâche de visionner les films XXX que les clients me rapportaient en me disant qu’ils étaient endommagés. Me fallait noter alors sur un papier à quel moment le film déraillait. Z’avez pas idée combien je pouvais passer pour un obsédé quand la clientèle entrait dans le club sous les cris incessants d’une pornstar…

Votre job poche à vous autres… C’était quoi?

Publicités

68 Réponses to “Job de cul”

  1. bleue01 said

    Ma job des deux derniers étés… Je faisais du retour de courrier, des annulations de comptes et des changements d’adresse.

    Job à répétition et même pas payante. Au moins, c’était de jour!

  2. Morgane said

    Harveys, deux mois, à fuir les taponages du cuisinier, quand j’avais le malheur d’aller dans le frigo : dégueu!

  3. Elfe said

    Sauveteur aux glissades d’eau! Ça l’air chouette comme ça hein? Mais les p’tits mononcle un peu saouls qui m’amenaient de force dans l’eau avec eux pour me plotter le cul là… La vraie merde! Jusqu’à ce que les fils culturistes du proprio viennent passer leurs après-midi à mes côtés.

    😉

  4. Armand said

    Cher Drew,
    Moi, c’était monter la garde (la nuit) avec mon fusil, pendant mon service militaire.
    J’en retirais toutes les pièces démontables pour gagner du poids.
    Il ne restait que la crosse et le canon!
    Je me demande ce que j’aurais fait s’il avait fallu tirer un coup de feu, même en l’air!
    Aurais-je dû crier: « boum »!
    Amitiés

  5. Drew said

    Bleue01, entre ça ou percer des trous dans des biscuits soda y’a pas grand différence mettons!

    Morgane, hey moi aussi j’ai travaillé pour Harvey’s! Pis j’taponnais des culs dans le frigidaire 😈

    Elfe, une chance que t’avais les culturistes pour te changer les idées! Ou changer les ardeurs des crisse de mononcle cochons…

    Armand, il y avait beaucoup d’action pendant la nuit?

    • Armand said

      Non,
      Le sergent avait peur de nous surprendre: il aurait facilement reçu un coup de baïonnette dans l’anus.
      Car, comme pour tuer les visions, il ne faudrait pas abîmer la peau.
      Amitiés

  6. LilySourit said

    Mes jobs étaient pas si pire. Mais travailler dans une cuisine à faire des soupes dans un container de 200 gallons quand il fait 35 dehors et 50 000 en d’dans…c’est poche!

  7. Ptit Homme said

    L’ensemble de mes jobs étudiantes… De la vraie merde!

  8. Azurya said

    LOL J’aime ton 2e point

    Côté jobs poches.. Avoir été camelot du Journal de Montréal pendant toute mon adolescente. Oui, ça m’a permis de payer mes études universitaires… Mais on s’entend que se lever à 5h30 tous les matins, y compris la fin de semaine… C’est pas super le fun.
    Sinon, je fus caissière dans une mini-épicerie et c’était en général très sympa. Sauf quand les clients innocents comprennent pas que c’est pas MA faute si le fruit exotique de la circulaire (qui est en fait pour toute la province) n’est pas dans notre mini-épicerie locale. Ou qu’un client arrive soul à… 7h… du matin… pour acheter encore plus de bière. pfff

  9. Comme job d’étudiant j’ai travaillé un été pour une compagnie de limousine. Pas comme chauffeur… m’occupait de l’entretien.

    Trouver des capotes usagés en d’sous des banquettes…
    Frotter du vomi dans l’fond d’un char avec un ostie de produit toxique qui m’a raccourci la vie d’une dizaine d’année.

    Quand mes employés chialent de leur sort aujourd’hui j’ai un esti de smile dans face.

  10. lionne said

    Moi c’était aide-serveuse dans un restaurant qui était la propriété d’un « ami » de mon père. Je bossais le midi les jeudi et vendredi et je faisais un 12 hres le samedi soir, de 19 hres à 7 hres. Je dressais les tables, desservais les tables, ramassais le tip, que je devais mettre en entier dans les poches des serveuses. Ah et gros bonus, quelquefois on me laissait faire l’hôtesse… Je suis restée 1 mois ha ha ! Pas persévérante à 17 ans moi !

  11. Drew said

    Lily, t’éveilles en moi des souvenirs de cook qui se faisait cramer la face par un gril de 100000 BTU pendant que le four à 550° me chauffait le cul 😕

    P’tit Homme, mettons que c’est jamais le gros lot les jobs d’étudiants… Quoique j’ai bien aimé mon job d’emballeur dans une épicerie. J’ai croisé de fort jolies caissières!

    Azurya, mettons qu’il me gênait le deuxième point… J’ai aussi été camelot pour le journal mais j’ai pris la place d’un gars pas fiable alors mes clients étaient bien content de mon job et ils tippaient bien 😀 hmmm… d’la bière!

    Life, ça ou femme de chambre dans un motel… Osti que j’serais pas capable! Bien mieux torcher une écurie de chevaux que de faire ça j’te jure!!

    Lionne, t’aurais dû travailler pour moi 😛 Mes buss-boys(girls) avait une bonne répartition des pourboires 😉

  12. LilySourit said

    J’ai aussi vendu du linge….mais j’ai comme envoyé ça dans un coin perdu de ma mémoire. J’ai tellement haït ça et mon boss que j’aime mieux pas en parler.

    *se roule en boule et pleure*

  13. Elfe said

    Ah oui j’avais sorti de ma mémoire aussi le fait d’avoir été caissière dans un dépanneur et d’avoir comme compagnon un Doberman dressé à l’attaque qui me reniflait l’entre-jambe et restait planté à mes côtés la kékette sorti.
    Ouach… j’avais peur de lui.

    Le jour où un « sorti de prison » est passé pour vendre des gugusses (WTF?? tu vends dans un dépanneur???) et que le Doberman est passé l’autre côté du comptoir pour voir le mec, sans que je lui demande… et qu’il commence à grogner… j’ai lâché la job de cul instannément! 😉

  14. arrachecoeur said

    Moi c’était dans une animalerie. Non, je flattais pas des chiens, je torchais des aquarium de poissons rouges.

    Ça pue, des poissons.

  15. Drew said

    *Donne une suce à Lily*

    Elfe, toujours moins pire un doberman qu’un éléphant 😉

    Arrache Coeur, j’ai justement un aquarium à torcher… Dis ça te tente?

  16. Jas said

    Ciméma Place Versailles, faire du popcorn, nettoyer des toilettes, décrasser des bancs de cinéma plein de gomme collée, pis se faire enlever
    plein de piasses sur sa paye pour un syndicat qui foutait rien.

    Ce fut un merrrrrrrrrrrveilleux 9 mois de travail.

  17. lionne said

    Tiens vous m’rappelez le boulot des boulots. Travailleuse pas de titre dans une exposition agricole, dans un kioske de style casino, à faire tourner la roue 12 heures par jour en plus de me faire écoeurer par les crétins de gars de manèges et de kioskes à toutous. J’ai même pas fini la semaine grâce à une méga crise de foie causée par des abus de cochonneries du stand à patates frites l’autre bord de lallée 😀

  18. Drew said

    Jas, z’étiez syndiqués en plus 😕 J’ai jamais trippé sur le cinéma Versailles moi… Trop de gommes sur les sièges 😛 Mais 9 mois, t’es bonne pareil!

    Lionne, 12 heures par jours… HOLY SHIT! Imagines si ça avait été un bar au lieu du stand à frites! Ton foie aurait changé de nom pour cirrhose

  19. lionne said

    Drew les lionceaux trouvent toujours tes commentaires très pertinents 😉

  20. Ptit Homme said

    J’ai travaillé dans un entrepôt à déballer une boîte, emballer une boîte, déballer une boîte, emballer une boîte, déballer une boîte, emballer une boîte…

    J’ai aussi travailler dans un petit magasin de produits de bureau. C’était bien… mais comme la patronne et une employée ne m’aimait pas, ce fût très désagréable…

  21. Cybèle said

    J’en ai eu trois, la pire, je fournissais une chaine de découpage de poulet.

    Mon emplois consistait à lever des boites de poulet de 45 kg et de les déposer sur la chaine pour les découpeuses. Ça l’aire de rien, mais pour fournir la chaine il fallait en lever une au 10 seconde et cela durant huit heures.

    On avait quand même droit à deux pose de 10 minutes et 25 autres pour diner. Le tous au salaire minimum. J’ai quand même enduré cet enfer durant quatorze semaines.

  22. Yano said

    Cireur de bottes de gars qui tiennent des cibles!

    Plus sérieusement; ramasseur de roche dans un champs, l’été de mes 14 ans, pour m’acheter mon scooter. Je le voulais en tab***** mon scooter. On est loin de Martine à la ferme ici là. C’est entre autre pourquoi mon jardin à l’air de ce qu’il a l’air en arrière de la maison 😉

  23. JNMPC said

    Me suis fait chier dessus par des filles snobs qui travaillaient dans « Dans un Jardin ». J’avais 19 ans à peu près.

    Moi : look tomboy, punkette suébord.. mais ne forçais pour « essayer » de m’habiller convenablement.

    Elles : ongles parfaits, tenue jamais froissée, vêtements griffés et coiffure sans un cheveu rebel.

    Elle riaient carrément de moi quand je rentrais. J’ai fait 3 jours à peu près à cet endroit avant de les envoyer chier à la 3ème journée. (ah oui, pis piqué un calice de bain moussant aussi!!!!!!!!)

  24. JNMPC said

    lire « ME forçais pour… »

  25. Marie-Piou said

    Moi, j’ai été casse-crouteuse dans une place de vieux monsieurs…

    – eille tit fille, tu dois ben chanter
    – non, pkoi?
    – t’as des gros poumons.

    CONNARD!

    Sinon, mon autre pire job.. c’est NOW! Agent d’appel pour Bell.
    Fucking pas payant, alors soyez gentils BAON

  26. Drew said

    La Lionne, les lionceaux me lisent… Faut tu j’me watche moi là?

    P’tit Homme, emballer déballer… Des boites 😕 Y’avait tu de quoi dedans au moins?

    Cybèle, ils ont réduit la charge des caisses à 20kg maintenant 😉 Ça te tentes de recommencer?

    Yano, fin observateur que tu es! Donc si je juge de ton jardin… T’as jamais eu ton scooter toi

    JNMPC, que t’as bien fait!!! Du monde comme ça j’en ai croisé tellement dans le centre-ville. L’important c’est que t’assumes ton look 🙂

    Marie-Piou, là c’est parce qu’il est en vacances que je te le demande pour lui là… Mais Marco aimerait bien voir tes poumons. Dommage que j’sois chez le concurrent… J’suis du genre à appeller le service à la clientèle pour le fun moi 😀

  27. lionne said

    Avec la folle qu’ils ont pour mère, z’en ont entendu kek capables t’en fais pas ! et puis, tu vas le constater dans pas long, les enfants d’aujourd’hui sont pas mal moins niaiseux qu’on l’était au même âge hehe

  28. Cybèle said

    Hors sujet.
    Je m’excuse, mais il valait que je te le dise. J’aime bien ton humour, je trouve que tu as la répartie facile, c’est très agréable. 🙂

  29. Yano said

    Oui m’sieur, mais me la suit pété solide avec, 2 mois après. Il était scrap, fini, pouet. Ma mère n’a jamais voulu que je m’en rachète un. Ça en fait de la roche à la minute d’utilisation ça mon chum.

    Cette épisode de vie est une commandite de Vidéo-flash, là où les petites portes sont les mieux graissées au mooooooooonde.

  30. Cybèle said

    Même a 20 kg, la journée que je retournerais travailler dans le poulet et bien toi tu vas tellement aimer les chats que tu vas en acheter un. 🙂

  31. Ptit Homme said

    @Drew: C’était dans une shop de couture. Les boîtes étaient pleines de pantalons. On les vidait, on inspectait, on corrigeait les erreurs, on inventoriait et on remballait… à longueur de journée… Ah oui, c’est vrai, la patronne n’était jamais contente…

  32. Drew said

    La Lionne, vrai qu’on était niaiseux en esti quand je me compare avec Emmy 😉 Ok alors je pardonne aux lionceaux de me lire kin!

    Cybèle, mais c’est que c’est très flatteur ce que tu écris là 🙂 Malheureusement j’ai rien à y voir mec! C’est un trait de caractère du côté de ma mère ça… MERCI MOM!!! 😀

    Yano, tu parles de ton pseudo jardin ou de ton scooter là?

    Cybèle, NO FUCKING WAY OSTI!!! Touches pu aux poulets 😀

  33. oopsweredead said

    La Boucherie, manipuler de la viande morte et froide, répondre à des clients franchement sots, c’est d’une lourdeur grave.

  34. Drew said

    P’tit Homme, Couture… Patronne… J’dois être le seul à me trouver drôle! Spa grave je retourne à l’asile demain 😉

    Oops, la viande morte et froide ça me dérange pas trop… Même chaude et saignante c’est de même que je l’aime mieux. C’est les clients qui me pesaient par contre 😕

  35. 1971 Hopital de l’Annonciation dans le Nord. Étudiant préposé aux malades. On est dans un asile de fous.Ce que j’y ai vu dépasse l’entendement. Mais en y pensant bien, j’ai appris de belles choses finalement et ce sont les supposés fous qui me les ont appris … sans le savoir. Des adultes cotés 7 ans et moins d’âge mental, des fois, ça te nourris l’esprit et le ti-cul en est surpris ….

  36. Fred said

    J’ai été couvreur pendant trois ans. Trois étés de merde. Mal de dos et coup de soleil de la mort. Évidemment, vu que je suis un toff, au diable la crème solaire alors a tous les samedis je me m’étais en tite boule dans un coin et je pleurais.

  37. Moi c’était mascotte pour une vente trottoir. Je le raconte en détail par là :

    http://renartleveille.wordpress.com/2007/04/23/rolls-royce/

  38. Cybèle said

    Dans une petite usine de guenille, je travaillais pour un Libanais. Nous étions deux gars et une douzaine de femme, il avait un règlement stupide, les gars n’avaient pas le droit de manger à la même place que les femmes alors, je me retrouvais à manger debout dans un recoin ou assis sur le comptoir pour manger et j’étais contre cette stupidité. Surtout que une des travailleuses avait un corps de déesse.

    Après une semaine assis avec les travailleuses et mainte avertissement, ils m’ont mis à la porte. 🙂

  39. Cybèle said

    Seigneur, je crois que je suis très dure à digérer pour gravatar. J’ai encore ma face d’enrager?

  40. Drew said

    Crocomickey, j’ai déjà été interné là-bas je crois… La bouffe était pas mangeable 😕

    Fred, dans mon ancienne vie de gars de construction j’ai fait une toiture UNE fois… PU JAMAIS STI!

    Renart, j’ai comme un drôle d’odeur qui me vient à l’esprit… Tu devais être cute en Barney mon toi 😛

    Cybèle, t’as ben fait de tenir ton bout du baton! Non mais un corps de déesse tsé! Pis pour gravatar on va prendre notre mal en patience… Ça a pris un bon bout à Marie-Michèle aussi d’avoir le sien

  41. Maikan said

    Ma job du moment: Agent de recouvrement, cie uie se fou des employés, salaire de misère, tapage dessus et cie… SORTEZ MOI D’ICI!!!!!!!!!!!!!!!!!

  42. Jacynthe said

    Moi mes petites job de jeunesse 😀 j’ai fait cady sur un terrain de golf une journée je crois peut etre 2 mais pas plus. J’ai fait des toitures aussi avec mon pere. Je fesais du ménage chez un vieux riche, je fesais les publi sac pendant presque 2 ans ben jusqu a temps d avoir mes 16 ans et quand j’ai eu mes 16 ans j’ai travailler au wal marde comme caissiere et gérante aux caisses durant 7 ans le temps de faire mes études.

  43. Cybèle said

    Drew, TU ES UN GÉNISSSSSS.:-) WOWWWW! J’ai ma photo, maudit que je suis beau, n’est-ce pas.

    C’est vraiment un beau cadeau, merci. Moi, je ne t’oublie pas pour la maison et pour les plantes et arbuste je peux te les avoir gratis. Tout dépend de la variété.

  44. Cybèle said

    Une chance que je n’ai pas pris la photo d’un chat! 😉

  45. Moonlady said

    … moi je vois encore la face mauve Cybèle … 😕

    Job poche ? Heuuuuuuu … aide-cuisinière chez Ti-Coq chez ma mère, j’ai fais 1 journée … j’ai tellement détesté là … Y a aussi eu Purolator … aller s’occuper des boites dans l’entrepôt à -40°C … PAS DE GANTS … fa frette en côlisse … j’ai toffé quelques jours et that’s it …

  46. « Renart, j’ai comme un drôle d’odeur qui me vient à l’esprit… »

    C’est comme traîner sa poche de hockey après un match et être dedans en même temps!

  47. Drew said

    Maikan, j’pense que t’es à boutte… J’me trompe tu?

    La Reine, cibole un peu plus pis tu faisais le tour de tout tes jobs 😛

    Cybèle, y’a rien là voyons 😉 Te l’avais dit d’être patient! Pis devine donc ce que je t’aurais dis si ça avait été une photo de chat 😈

    Moon, vide ta mémoire cache et refresh la page tu vas la voir sa photo 😉 -40° pas de gants… WTF esti!

  48. Drew said

    Renart, Eurk osti. En bonus: C’est pas ton odeur…

  49. Moonlady said

    Haaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! Là je le vois 😀

  50. Cybèle said

    Maman,j’ai perdu ma belle photo???? 😦

  51. Cybèle said

    En tout cas, moi je ne le vois pas? C’est quoi une mémoire cache?

  52. Malika said

    Ma seule et unique job vraiment poche:

    – Réceptionniste au Bifthèque: La job était cool, le monde aussi, mais les gérants étaient des trous de cul.

    Sinon, j’ai été élevée sur une ferme alors j’ai tout fait: de la conduite du tracteur (à l’air climatisé) à passer mes journées dans le haut du fenil à décharger des voyages et des voyages de foin. Les balles pèsent 75-80lbs, (j’en pesais 140 dans le temps), il fait chaud, l’air est plein de poussière, les cordes des balles te coupent les doigts, t’as toujours 2-3 gros rats dodus qui se pointent le bout du nez et tu peux pas prendre de break parce que les gars en bas qui fournissent le monte-balles ne t’entendent pas(ou ne veulent pas t’entendre).Au moins, c’était payant en maudit…

  53. Drew said

    Moon, 😉

    Cybèle, mémoire cache c’est des cookies. Tu peux vider ça en allant dans tes options internet 😉

    Malika, celui près du Repotel? Pis le foin, c’est sans oublier les pailles qui te rentrent dans le bras 😦 Moi me suis fait exploiter en esti en faisant ça…

  54. taximan535 said

    Je crois me souvenir d’un boulot alors que j’étais agent de sécurité (patrouilleur armé) pour une ancienne compagnie situé sur le boul. Métropolitain est, tout près de Langelier. Je devais patrouiller constamment nos plans et inspecter aléatoirement les agents qui gardaient les plans disséminés un peu partout dans la grande région de Montréal.

    On devait aussi répondre aux alarmes d’effraction et d’incendie. La plupart du temps, c’était seulement des fausses alertes. Et il arrivait souvent que je sois sur les lieux avant les policiers. La compagnie nous fournissait des chaînes de clés qui étaient rangées dans une boîte en bois qui pesait très lourd. Juste les chaînes à elles seules étaient lourdes à porter. Je devais alors chercher le trousseau de clé sur une chaîne pouvant en contenir une bonne centaine ! Ça devait me prendre un bon 10 à 15 minutes, juste pour trouver le bon trousseau… Bref, à chaque alerte, ça me rendait bleu et je pouvais jurer pour le restant de la nuit…

  55. Maikan said

    Drew… tu te trompe pas et tu peux pas savoir à quel point!!

  56. Drew said

    J-F, et pendant que tu cherchais la clée depuis 10-15 minutes les policiers étaient pas arrivés je présume…

    Maikan, aweye à Montréal toi! C’est tout plein de jobs 😉

  57. taximan535 said

    J’avoue que je prenais mon temps pour leur laisser le temps d’arriver. À trois, on était pas de trop pour inspecter les lieux.

    Et même armé (un .38 spécial, à comparé au pistolet 9 mm des flics), je me sentais en sécurité quand j’entrais pour inspecter les lieux et déterminer d’où provenait la fausse alarme…

  58. Juliette said

    vendre des balles au Parc Belmont hahahah!!!

    maudit que je me sentais niaiseuse. Le gars m’a dit que j’avais 15 minutes de pause.

    Devine quoi?

    J’suis jamais retournée 😉

  59. Drew said

    J-F, au départ j’avais lu .308 Me demandait kessé tu fasais avec un fusil de chasse 😆

    Juliette, woah le parc Belmont! Ça nous rajeunit pas ça 😳

  60. Maikan said

    Jle sais que c’est plein de bonne job… mais bon… j’ai quitté MTL pis jpense meme po jamais y retourner…. mais tant que j’ai mon homme, pas grave!

  61. Dark Calinours said

    Ayant été élevé sur une ferme et le plus vieux des 3, je suis assez difficile à écoeurer. Mais pousser des planches dans une déligneuse 10 heures par jour… c’est le seul contrat que j’ai quitté par moi-même. Sinon y’avait piler des poches de lait en poudre, tu sors de là et tes bas sont jaunes, sans parler de l’odeur.

    Mais faire la job de Tite Poère je serais probablement déjà en probation, ou en attente que mon paternel vienne porter une pension.

    • Dark Calinours said

      err, erreur de vocabulaire ici (magané par les jobs d’usine justement). je voulais dire « payer ma caution » 😛

  62. Drew said

    Maikan, faut jamais dire jamais 😛

    Dark, moi les poches de lait en poudre je les déchire sur mon épaule 😕 Pis effectivement, avoir eu a faire la job à Tite-Poère j’aurais été déclaré délinquant dangereux après un shift de trois heures…

  63. Tite Poere said

    Invitation formelle à un fêtage de St-Jean pas pentoute formel.. On fête pas, mais on a un grand patio…? 😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :