La belle et le bête

et leur quart de douzaine d'enfants. Le tout sans fromage

Surlecture ou surpassement ?

Posted by Jacynthe sur 30 juin, 2009

Durant l’année scolaire une fin de semaine sur deux nous avions Emmy. Qui dit Emmy dit devoirs et études.

Elle devait faire ce qu’ils appellent de la surlecture. Une chose dont je suis tout a fait en désaccord. Elle devait lire le plus vite possible sans ponctuations un texte donné tout en se minutant et rentrer dans le temps proposé pour chaque textes

Pour lire, elle lit bien même très bien. Beaucoup de jeunes de son âge ne lisent pas comme elle le fait. Le problème maintenant, vendredi elle arrive à la maison et avait les cadeaux de fête de son papa. Une belle carte et un bricolage où il y avait un superbe texte dédié au Drew.

Elle voulait le lui lire alors Drew la laisse lire le texte et moi je l’écoute en arrière en  remarquant qu’elle fait comme si c’était son devoir de sur lecture.

Il n’y avait pas de ponctuations et à peine qu’elle prenait son souffle entre chaque lignes. Est-ce vraiment la bonne chose de montrer à un enfant à faire de la surlecture dela sorte? Le pire dans tout ça, je me demande si elle a appris quelque chose et/ou si elle a même compris ce qu’elle lisait…

C’était une lecture juste pour dire qu’elle avait lu. Je trouve dommage qu’encore en 2009 on leur fasse faire ce genre de travail.

Je n’ai jamais été bonne en français mais j’ai passé car il fallait faire du par coeur. Mais pour apprendre à écrire ou à comprendre un texte, comment on fait les accords oubliez ça je suis nulle. Je n’ai jamais vraiment appris. Je ne faisais que du par coeur et quand je vois la fille de mon chum faire de la surlecture je trouve que ça n’a pas changé.

Est ce qu’apprendre à lire vite va vraiment aider lorsqu’elle va être plus vieille ou le mieux serait qu’elle apprenne et surtout comprenne son français correctement?

Je travaille dans une école, j’ai vu la réforme qu’ils ont faite et elle est tellement à chier. Moi une multiplication reste une multiplication de leur faire faire la méthode française et toutes les autres méthodes ne sert a rien. 2 x 2  va toujours demeurer 4. Pourquoi rendre les choses plus compliquées?

Quand un enfant vient me voir pour que je lui explique je lui montre la façon que j’ai apprise. Le jeune me dit: « Non je n’ai pas le droit de faire comme tu le fais » Je me sens un peu cruche de ne pas pouvoir l’aider. Je dois aller demander au prof qu’elle me dise comment les jeunes procèdent maintenant…

Publicités

32 Réponses to “Surlecture ou surpassement ?”

  1. Samantha said

    Je suis vraiment en désaccord aussi ! Je ne connaissais pas cette méthode et je ne vois vraiment pas l’avantage. Les enfants devraient apprendre à lire avec les ponctuations tout en comprenant chaque sens des mots avant d’être capable de lire rapidement. Mais bon, ça c’est mon point de vue, il y a peut-être bien un point positif dans tout ça, mais sincèrement, je ne le vois pas ! Ça fait 3 ans que je suis sortie du secondaire, et je ne comprends même pas ce que mes petites cousines m’expliquent tellement ça a changé..et c’est pas parce que ça ne fait pas longtemps !

  2. LilySourit said

    Totalement d’accord avec ton opinion…
    J’ai eu un travail à faire au cégep, sur l’apprentissage de la lecture aux enfants….j’étais tombée sur un programme qui récompensait l’enfant avec un pizza avec la lecture d’un livre!! WTF!!!!

  3. Nickie said

    Un sujet qui me touche tellement!!! Je suis tout à fait en accord avec ton opinion Jacynthe. La réforme scolaire qu’on nous impose depuis des années c’est merdique littéralement. Même avec nos règles de 3 (qui pourtant est la base) qu’il est quasi impossible à montrer à nos enfants puisqu’ils se verront attribué la note de zéro pour ne pas avoir utilisé la « bonne » méthode.

    Les enfants des 10 dernières années auront été les cobayes d’un système d’éducation qui les aura desservis plus qu’autre chose.

  4. Tite Poere said

    Faites attention, la réforme n’a pas que du mauvais, croyez-moi!
    Ne serais-ce que pour la façon dont on tente de former les enfants comme étant eux-mêmes les guides de leurs apprentissages, ça vaut la peine. Rien n’est parfait en ce bas monde et si l’on compare avec les précédentes réformes, ça ne vaut pas plus, ni moins..

    Pour répondre à Jacynthe, on ne m’a jamais appris à enseigner la surlecture, probablement parce que l’enseignante d’Emmy vit encore dans le passé.. Ce que j’ai compris et que je veux inculquer aux enfants, c’est que pour lire, il faut de la fluidité. C’est ce qui amène à la compréhension. Jamais la vitesse n’aura permis à un enfant de bien saisir le sens de ce qu’il lit, car il faut trouver un juste milieu entre la lenteur, qui ne permet pas au cerveau de faire des liens entre les mots, et la vitesse excessive, qui ne fait que survoler le texte sans en comprendre le sens..

    Enfin.. Chaque enseignant croit en sa méthode, mais je peux te dire que je n’adhère pas du tout à ça.. Si je peux me permettre, essayez tout de même de la faire lire tranquillement, en prenant des pauses aux bons endroits, car cela va lui servir dès qu’elle aura des tests sur sa lecture…

    Nickie: En passant, ce que tu dis n’est pas tout à fait faux, sauf que tu dois savoir que maintenant, on veut surtout comprendre comment l’élève fait pour arriver à une réponse. Avant, on demandait seulement à ce que le résultat soit exact, mais il faut plus que ça 🙂 Une des trois compétences en mathématiques est de savoir résoudre une situation problème. L’enfant est donc amené à trouver lui-même les concepts à utiliser et il doit expliquer pourquoi il a choisit ça. C’est un peu plus complexe, mais il est aussi plus aisé de voir ce que l’enfant doit travailler pour arriver à mieux comprendre.

  5. DoberX said

    « Pas le droit de le faire de même »???

    N’est ce pas la compréhension et le résultat qui est important? Je trouve aussi que l’éducation commence à pousser….

    Maikan

  6. Tite Poere said

    Maikan: Ce n’est pas tellement le droit de le faire comme l’enfant le souhaite, mais c’est plutôt parce qu’aujourd’hui, on enseigne aux enfants différents algorithmes, pour qu’ils puissent ensuite trouver le lien avec notre algorithme à nous.

    en passant par la multiplication arabe, on a pas à s’encombrer des valeurs de positions et il s’agit de plusieurs petites multiplications pour arriver à en faire un plus grande. L’enfant va donc pratiquer ses tables avec de plus petits chiffres avant de passer à notre méthode à nous.

    Je comprends très bien que vous ayez du mal à assimiler tout ça, car je viens juste de prendre le cours et j’ai eu du mal moi aussi. Cependant, je pense que ça peut avoir du bon de donner plusieurs options à un enfant, car on s’est rendu compte que les processus personnels dans l’apprentissage prennent beaucoup de place. On ne peut plus mettre un carcan, sinon plusieurs enfants sont pénalisés..

  7. Morgane said

    Il ne faut pas mélanger surlecture et réforme – jamais il n’en est question dans la réforme.

    Ceci dit, cette dernière n’avait pas été assez directive quant aux méthodes d’apprentissage de la lecture les plus efficaces – et à quel niveau scolaire elles s’adressent, quand doit-on les utiliser en fonction de la progression des élèves. Dommage.

    Pour en revenir au coeur de ton billet, la surlecture, je suis contre, surtout sur une longue période de temps. Ça peut être un exercice amusant – mais dont les apports sont limités dans le temps d’apprentissage.

    Grand sujet ici 😀 – mais je m’arrête. Sinon, j’en suis quitte pour donner des notes de cours hihi…

  8. lionne said

    Je suis pas mal d’accord avec toi Jacynthe. Le sens d’un texte peut tellement varier si on ne tient pas compte de la ponctuation ! Il me semble que ce n’est pas bon d’encourager les enfants à lire de cette façon. Sans compter que le premier résultat obtenu est de leur couper le plaisir de lire, donc l’intérêt… Une phrase de Tite-poère a beaucoup de sens pour moi :  » il faut trouver un juste milieu entre la lenteur, qui ne permet pas au cerveau de faire des liens entre les mots, et la vitesse excessive, qui ne fait que survoler le texte sans en comprendre le sens « . Je l’ai constaté avec mes propres enfants. Et la ponction permet de trouver le rythme de lecture idéal, facilitant ainsi la compréhension, et rendant ce qu’on lit beaucoup plus intéressant.

  9. lionne said

    Euhhh « ponction » = « ponctuation » bien sûr ! (Yark… une faute!)

  10. DoberX said

    C’est que le MEQ a réussit à me faire sentir diminué un moment donné: je voulais faire une demande pour rentrer au cegeg qques années plus tard (diplomé DES en 1997) environ en 2001 et apparament que mon diplome n’est plus valide, je dois reprendre tout aux adultes!!!!! Ya de koi capoter! 😦

  11. Joulie said

    Ma fille vient de terminer sa 2e année. En début d’année, elle a eu un relâchement, donc l’orthopédagogue lui a fait faire de la surlecture, qui a durée environ 6 semaines, à raison de quelques minutes par matin. Dans son cas, ça l’a aidé. Elle lisait de façon monosyllabique, ce qui « cadrait » moins bien par rapport au stade où elle était supposée être. Cependant, le reste de l’année, son objectif principal était de faire ses pauses de ponctuations. Elle a fait beaucoup de progrès.

    Personnellement, je crois que la meilleure façon d’enseigner à lire à un enfant, passe avant tout par lui donner la motivation, le goût et l’intérêt de la lecture. Car oui, sans ça, il est facile de faire faire des choses à l’enfant sans qu’il ne comprenne vraiment le contenu!

  12. Jacynthe said

    @ Samantha Je n’ai pas vu encore moi non plus le point positif.

    @ Lily encore pire comme méthode avec une récompense d’une pizza sti. :S

    @ Nickie l’art de tout compliquer aux enfants.

    @ Tite Poere Je ne pense pas qu’elle est la seule à faire la même chose, car même à l’école où je travaille il a des méthodes assez nulles aussi.

    @ Maikan quand j’ai commencé a travaillé j’étais avec les 4 ieme 5 et 6e année puis je pouvais même pas les aider, car ils n’avaient pas le droit de faire comme je leur montrais. J’ai trouvé ça ridicule. Surtout si un enfant a beaucoup de misère pourquoi lui compliquer la vie au lieu de lui montrer la façon plus simple au début pour qu’il s’habitue et après augmenter avec une méthode.

    @ Tite je veux bien comprendre que oui il est bon d’avoir des façons de le faire, mais devrions-nous leur montrer le plus simple et après augmenter le niveau de difficulté.

    @ Morgane j’ai eu des formations a tout les vendredis de l’année sur la réforme et la réforme ne vaut pas plus. Je fais ce qui m’est imposé, mais je n’aime pas.

    @ Lionne je pense comme toi quand tu dis trouver un rythme de lecture qui rendra la lecture plus intéressante.

    @ Maikan 😮 ils te font reprendre tout aux adultes :S shit désolé du mot, mais la j’en reviens pas. Vraiment plate

    • DoberX said

      Jack: c’est ca je me dit: faut plusieurs methodes parfois pour que ca rentre ds la tete d’un enfant!
      Et c’est meme pas les |adultes » qui me reculais, mais le Cegep!!!!!!! Mon diplome n’est plus bon à leurs yeux!

  13. Jacynthe said

    @ Joulie pour se qui est de la fille a mon chum elle n’a pas de probleme de lecture et en a eu a faire a tout les semaines durant l’année. :S

  14. Tite Poere said

    Jacynthe: Pour nous, c’est plus difficile de faire les autres méthodes, parce que nous sommes de la vieille école, mais pour les enfants qui commencent à apprendre les multiplications, c’est plus simple de commencer par les autres méthodes, justement à cause des points positifs que ça apporte. C’est clair que je trouve ça difficile de saisir comment faire, mais dans la tête de l’enfant, le chemin se fait plus vite!

  15. Tite Poere said

    DoberX: J’ai fini mon secondaire en 2002 et je suis rentrée au cégep en 2005.. Jamais on ne m’a dit ça!!

    Je ne comprends pas du tout ce qui a pu se passer, mais ce n’est pas la faute du MELS..

  16. Joulie said

    hummm… bizarre que la surlecture soit utilisée sur une base d’enseignement traditionnel, même si l’enfant ne présente pas de difficulté! Ché pas quoi dire d’autre!!! désolée…

  17. Azurya said

    Je suis d’accord avec toi Jacynthe.
    Personnellement, j’ai toujours adoré lire. Tu me donnes un livre et s’il est le moindrement intéressant, je vais le dévorer. Et je prends le temps de lire.
    Je ne comprends pas le sens de vouloir faire faire de la surlecture. Je n’en avais jamais entendu parler. Et le principe me tue. Comment comprendre le sens, sans ponctuation? Comment apprendre à mettre la ponctuation aux bons endroits si on ne doit pas en tenir compte?
    Et comme il a été dit : la ponctuation peut changer une partie du sens de la phrase/texte.

    Chacun doit trouver son rythme de lecture. C’est propre à chacun. Je lis très rapidement et ma sœur lit très lentement. Mais le résultat est le même au bout du compte. Lire sans la ponctuation et trop rapidement… où est le plaisir de la lecture et la détente qu’elle apporte?

    Ça fait 10 ans que j’ai terminé le secondaire et 5 ans que j’ai terminé l’université. J’entends parler de ce qui a changé au primaire, secondaire, etc… Et ça me tue. Est-ce que j’ai le goût d’avoir des enfants et de ne pas être capable de l’aider dans ses devoirs car je ne comprends rien au système d’éducation qui change toujours? Mais bon, je ne suis pas rendue là 😉 Ce sera un problème dans une couple d’années 😛 Rendue là, je demanderai conseil 😉

    Mais comme quelqu’un l’a dit plus haut (je ne me souviens pas qui), quand vous avez le temps, peut-être essayer de la faire lire plus lentement, avec ponctuation et compagnie. Je ne sais pas si elle aime lire présentement, avec cette technique. Mais peut-être qu’en apprenant à savourer un livre, elle adorera ça 🙂

  18. Azurya said

    (Mon dieu, c’est un roman… Désolée! lol)

  19. DoberX said

    Le CEGEP veut po de mouaaaaaaaaa!!!! ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiin!!! :((((

    Pis ca m’a fait penser a kkchose: lecture rapide comme no.5???(Coeur Circuit)lolll

  20. Moi j’suis entièrement d’accord!

    Après l’avoir écouté me lire la carte sans émotions et sans intonations me suis demandé « Kossé ça calisse?!?!?!? »

    Mettons que c’est drabe comme principe de lecture…

    Pis j’vais pas commencer à me pomper après la réforme osti parce que je finirai pu

  21. Cybèle said

    « Pis j’vais pas commencer à me pomper »

    Tu fais bien! Laisse ça à Jacynthe! 😉

  22. Cybèle said

    Je ne comprends vraiment pas l’intérêt de cette méthode.
    Moi, quelqu’un qui me lirait un texte pour ma fête comme ça, j’aurais l’impression qu’il n’a vraiment pas le goût de me le lire.
    Un peu comme une personne qui te donne une poignée de main tellement molle que tu as l’impression que…..

  23. Jacynthe said

    @ Azurya Emmy adore lire il a au moins ca de positif.

    @ Tite nous sommes peut etre de la vieille école mais la réponse reste pareil meme si nous avons 50 facons de faire. Je sais que les enfants apprennent vite et sa rentre bien sauf que quand je regarde mes neveux qui ont de la difficulté a l’école j’aime pas quand il leur garoche des méthodes pour leur compliquer plus la vie. Je t aime pareil future prof 😛

    @ Drew un Soprano et bien faudrait que la plus vieille se couche 😛

    @ Cybele 😀

    @ Cybele 2 je termine ta phrase….. une poignée de main tellement molle que tu as l’impression qu’il veut écouter un Soprano pour l’avoir plus ferme 😛

  24. Cybèle said

    Jacynthe, j’adore ton sens de l’humour! 🙂

  25. Jacynthe said

    @ Cybele disons que je riais seule et quand j ai fait lire mon commentaire cave a Drew il me fait comme réponse tu sais que ma mere nous lit. Je lui repond donc et c’est toi qui en écrit plus que moi des choses comme ca 😀

  26. Cybèle said

    Moi j’en connais une qui va se coucher de bonne heure, à soir. 🙂

  27. Cybèle said

    Houps,… ce soir

  28. Cybèle said

    Je crois que Drew a une très mauvaise influence sur toi. 😉

  29. Jacynthe said

    me coucher tard je ne connais plus depuis quelques années sniff

    Drew a une mauvaise influence sur tout le monde 😀 mais c est comme ca je l’aime

  30. Cybèle said

    Moi j’en connais une qui va se coucher de bonne heure ce soir »

    Je parlais de la plus veille et je savais que tu ne veillais pas tellement souvent tard. Alors, j’espère pour toi et Drew qu’elle est couchée. Sinon si vous me ressemblez vous allez commencer à vous impatienter. Je vous laisse, il se fait tard. 🙂

  31. sila said

    je vous le dit
    moi je suis bonne dans la surlectur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :