La belle et le bête

et leur quart de douzaine d'enfants. Le tout sans fromage

Posts Tagged ‘Maitresse’

Ér(uctation)ection Matinale

Posted by Drew sur 21 novembre, 2009

C’est comme ça que ça m’a pris ce matin quand je suis sorti. T’étais déjà à l’extérieur avec ce petit sourire coquin qui te sieds si bien. T’as su me conquérir dès notre première rencontre et tous ces souvenirs me sont revenus à l’esprit en ce samedi d’automne.

C’est à cet instant précis que l’envie de te prendre par derrière. Malgré le froid, malgré les enfants déjà réveillés, malgré ces voisins qui ramassent leur feuilles. M’agriper après tes deux petites poignées d’amour et te pousser à fond. T’entendre hurler, gémir, à chaque coups poussés. Sentir cette odeur si particulière qui se dégage de toi pendant l’acte…

J’ai en tête cette grande finale du devoir accompli quand ma besogne est terminée. Ce sentiment si puissant qui amène tout doucement au repos du guerrier, un sourire Napoléonien accroché aux lèvres. Cette extase de vouloir recommencer le plus tôt possible afin de renouveller cette avalanche d’émotions que tu me procures.

Pour que dans six mois d’ici, la vue de toi me répugne au plus haut point. Amour-Haine qu’ils disent… Les maitresses, quelles salopes!

Z’avez compris ici que je parlais de ma souffleuse hein? 😉

Publicités

Posted in Homme, N'importe quoi, Se coucher moins niaiseux, Suivi de dossier, Tranche de couple, Tranche de steak | Tagué: , , , , , , | 18 Comments »

Relation Amour-Haine

Posted by Drew sur 5 mars, 2008

Après une « dure » journée de labeur et un départ hâtif bien mérité, départ dû à la présence de ma Reine avant le temps dans le stationnement pour faire son pick up de mon moi, en chemin vers la maison je me mis à penser à elle.

Ma maitresse.

D’où le titre relation amour-haine, quand je la désire elle me repousse nonchalament et quand elle me veut, je lui rends la pareille. Pas rancunier pour deux cennes 😉

Mais aujourd’hui c’était spécial, je sentais l’attirance mutuelle enfin! Pour une journée, le plaisir sera partagé, nos deux êtres enlacés dans une ultime osmose.

Je disais donc qu’en chemin vers la maison, je me suis mis à penser à elle. En arrivant dans l’entrée de garage, je l’apperçu du coin de l’oeil. Même pas cachée, quel affront pour la Reine… Mais elle ne s’en est pas rendue compte… Enfin, je crois. Le temps que la Reine s’éloigne et entre dans la maison avec la Co-Princesse-Ophélie et elle me faisait déjà des clins d’oeil en s’humectant langoureusement les lèvres avec la lange. J’ai jugé bon attendre que la Reine entre à l’intérieur avant de me diriger vers ma promise. Ça m’arrive des fois de penser!

Le coeur débattant et le corps la désirant je suis arrivé tout près d’elle. « Prends-moi salaud, pousse comme tu n’as jamais poussé! J’ai envie de sentir tes mains tout contre moi, sentir tes muscles se crisper pendant la poussée. J’ai envie de t’entendre halleter, de te voir suer, de t’épuiser! » J’vous dit, elle est comme ça!

Une fois bien accroché par ses doux mots, ses belles façons, son sex-appeal, je l’ai finalement prise dans toutes les positions possibles…

… Pis j’ai ENCORE pelleté tabarnak!

Posted in Bouchées de texte sur fond de blog, Divertissement, Humour, Montée de lait (pas maternel), Tranche de steak | Tagué: , , , , , , , | 23 Comments »